Pharmaciens Sans Frontières dans le monde

Dans ses projets d’aide humanitaire ou au développement, PSF Suisse recherche des effets durables et vise, par l’implication active des bénéficiaires et le transfert de compétences, leur autonomie à long terme. C’est pourquoi PSF Suisse n’agit que sur la demande de ses partenaires du Sud et après évaluation. Signataire d’une Charte éthique de l’aide humanitaire, elle s’engage par ailleurs à suivre une stricte déontologie dans l’emploi de médicaments.


Campagnes


Autres projets

A Madagascar, PSF Suisse soutient les dispensaires d’Aina Vao et de Mahasoa, afin d’améliorer l’accès aux soins des populations de Mahajanga. Il s’agit essentiellement pour notre association d’intervenir au niveau pharmaceutique, en mettant à disposition des médicaments essentiels de qualité, en apportant des connaissances spécifiques liées aux médicaments et à leur utilisation et en renforçant les capacités locales.

Depuis fin 2009, PSF Suisse cherche à améliorer l’accès aux traitements médicamenteux des sans-papiers et personnes en situation de précarité résidant sur le territoire suisse. Pour ce faire, notre association collabore étroitement à la Plateforme nationale pour les soins médicaux aux sans-papiers et a notamment mis sur pieds un pôle Internet d’échange de médicaments.

Convaincue que seule la relève malgache permettra au secteur de la pharmacie de se développer de manière pérenne, PSF Suisse collabore depuis fin 2011 à la formation des étudiants en pharmacie de l’Université d’Antananarivo. Les pharmaciens volontaires PSF Suisse intervenant au sein du dispensaire d’Aina Vao encadrent ainsi des étudiants en pharmacie malgaches, dans le cadre de stages d’initiation de première année universitaire. Dans un futur plus ou moins proche, il est également prévu que certains pharmaciens volontaires dispensent des travaux dirigés à l’Université d’Antananarivo.