Autonomie des populations locales

Dans ses missions d’aide humanitaire ou ses projets d’aide au développement, PSF Suisse recherche des effets durables et vise, par l’implication active des bénéficiaires et le transfert de compétences, leur autonomie à long terme. C’est pourquoi elle n’agit que sur la demande de ses partenaires du Sud et après évaluation, afin de renforcer les capacités locales et de soutenir leurs efforts pour améliorer la situation sanitaire sur place.

Le soutien de PSF Suisse à ses organisations partenaires se fait généralement sous forme de parrainage de dispensaires ou d’hôpitaux, et peut se traduire concrètement par :

  • un approvisionnement en médicaments de qualité
  • des travaux de réhabilitation et d’équipement
  • une formation du personnel local et un transfert de compétences pharmaceutiques et logistique
  • un soutien et un renforcement des capacités locales pour les tâches de gestion administrative, de stocks, etc. des pharmacies

 

Déontologie concernant les médicaments

PSF s’engage, après détermination rigoureuse des besoins, à n’employer et à ne délivrer que des médicaments conformes aux principes directeurs de l’OMS ainsi qu’à ceux de la Fédération Internationale Pharmaceutique. Par ailleurs, l’emploi de médicaments essentiels est fortement privilégié.

 

Charte éthique de l’aide humanitaire

PSF est co-signataire, avec notamment le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et Médecins sans Frontières (MSF) d’une charte visant à faire respecter une éthique de l’aide humanitaire.

  • l’aide doit être adaptée aux besoins du terrain ;
  • chaque action doit être menée après une évaluation des besoins sur place ou sur une demande précise qui émane du personnel local ;
  • le médicament doit rester aux mains des professionnels de la santé ;
  • les standards de qualité doivent rester les mêmes au Nord comme au Sud ;
  • les dons de médicaments doivent respecter les politiques de santé du pays destinataire ;
  • l’aide à long terme est privilégiée par rapport aux aides ponctuelles et est réalisée en collaboration avec le personnel local.