Tanzanie


Depuis 2013, Pharmaciens Sans frontières Suisse (PSF Suisse) déploie ses activités dans la région du Morogoro en Tanzanie et accompagne à la fois les patient.e.s dans l’accès à des soins de qualité tout comme le personnel soignant dans le renforcement des compétences. Dimension essentielle et nécessaire, la Tanzanie est un pays qui souffre d’un manque chronique en personnel de santé. On compterait en effet moins d’un médecin pour 10’000 habitants et moins d’un pharmacien et d’un technicien pharmaceutique pour 100’000 habitants. On ne dénombre que 703 pharmaciens pour les quelques 5’200 pharmacies du pays, dont la plupart exercent en zone urbaine du fait de l’isolement et des mauvaises conditions de vie dans les zones rurales. La présence des pharmacien.ne.s volotaire.s permet de soutenir ce personnel local, trop souvent débordé, en mettant en place de bonnes pratiques.


Le projet pluriannuel 2018-20

Jusqu’à présent, le projet pluriannuel (2018-20) de PSF Suisse en Tanzanie s’est divisé en 2 axes distincts de travail :

  • Le soutien aux centres de santé. Par ce biais, PSF Suisse s’assure que les patient.e.s reçoivent des soins de qualité et achemine des médicaments à travers le réseau local. Pour en savoir plus sur la politique de PSF Suisse à ce sujet, cliquez ici.
  • Le renforcement des compétence des professionnels et l’accompagnement du personnel local. À travers l’envoi d’un.e volontaire pharmacien.ne sur place, PSF Suisse s’assure de transférer des compétences au personnel local, parfois peu formé, souvent débordé, afin de transmettre de bonnes pratiques, notamment en matière de gestion des stocks et de la conservation des médicaments, assurant la durabilité du projet.

Le projet prend place dans la pharmacie de l’Hôpital de Lugala qui touche une population d’environ 150’000 personnes, sans autres centres de santé proposant des soins avancés à 150 km à la ronde. Toute la complexité de la situation réside dans la rareté de l’accès à des soins avancés dans les régions rurales du pays. Pour des soins de premières nécessités, l’Hôpital soutient deux dispensaires – Masagati et Ngalimila – qui permettent d’avoir un contact avec des zones encore plus reculées. PSF Suisse déploie également ses activités dans ces centres de santé.

Avec la division du district d’Ulanga en deux, PSF Suisse projette de soutenir l’Hôpital de Mahenge. La mise en place de cette dimension est actuellement en discussion.

Quelle évolution du projet en 2019 ?

En 2019, toutes les activités prévues ont été réalisées et ce, malgré les difficultés importantes à obtenir les visas pour les pharmaciennes volontaires.

Des médicaments de qualité et du matériel d’une valeur de CHF 39’353 ont pu être achetés à l’hôpital de Lugala. La gestion des stocks a été améliorée grâce à une formation continue et à une collecte de données optimisée. Résultat : une diminution du nombre de déchets et une optimisation des commandes avec pour conséquence une baisse de 37% de médicaments périmés !

Cette initiative a donc permis de proposer des médicaments de qualité, de faire fonctionner le réseau local et de réduire le gaspillage inutile.

Un nouveau système informatique a été installé à la fin de l’année 2018 à l’hôpital, qui fonctionne désormais entièrement en numérique. Les principales activités ont porté sur la formation, l’amélioration et l’utilisation du nouveau système informatique par les différents collaborateurs.trices et services de l’hôpital. Il contribue à améliorer l’utilisation rationnelle des médicaments et à optimiser la gestion des stocks. Si ce point est essentiel, c’est que le stockage est la clé de voûte du fonctionnement pérenne d’une pharmacie hospitalière. Il permet un contrôle et un gage de qualité pour tous.tes.

Dans un souci du respect des bonnes pratiques, il est essentiel d’utiliser le bon médicament au dosage efficace idéal. Pour y arriver, l’enseignement continu et la rédaction de brochures de référence ont permis de soutenir l’utilisation rationnelle des médicaments.

Dans les dispensaires de Masagati et Ngamilia, le processus de commande doit encore être optimisé, en suivant, notamment, le modèle de l’Hôpital de Lugala.

La gestion du Covid-19

La troisième année du projet aurait dû se concentrer sur la formation des équipes au nouveau système informatique et à l’optimisation des achats de médicaments.

Malheureusement, la crise du Covid-19 a compliqué la situation dans le pays et a poussé PSF Suisse a rapatrié sa pharmacienne volontaire, Caroline Brügger. Avant son départ, elle a néanmoins mis en place de bonnes pratiques quant à l’achat des médicaments, point crucial du projet. En effet, en raison de l’isolement des pharmacies et des routes sinueuses entre la capital et les zone rurales, l’achat de médicaments suit un protocole qui demande un bon maintient des stocks, comme expliqué dans cet article d’avril 2020. PSF Suisse a également participer à l’aménagement des locaux de l’Hôpital à d’éventuels cas de COVID-19. Par ailleurs, elle a contribué à la protection du personnel soignant et des malades de l’hôpital en :

  • fabriquant du désinfectant hydroalcoolique pour les mains et d’autres désinfectant à base d’alcool ou de chlore pour les surfaces.
  • formant sur les règles de fabrication des désinfectants pour Happy, responsable de la pharmacie, et Helena, responsable de fabrication des infusions
  • formant du personnel soignant local en charge de la nouvelle unité COVID-19
  • fabriquant des masques de protection par les couturiers alentours
  • aménageant un point de lavage de mains pour toutes personnes venant et sortant de l’hôpital.

À distance, Caroline et la responsable du projet, Klara Hess, ont gardé le contact avec le personnel soignant de la pharmacie et de l’Hôpital afin de suivre l’évolution sur place de la pandémie et de continuer à donner des conseils en matière de bonnes pratiques. Leur présence via les plateformes de télécommunication a permis au personnel local de se sentir soutenu.

Par ailleurs, l’association a également envoyé près de CHF 20’000 pour l’achat de médicaments.

Un grand merci à nos partenaires:

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est bourg-3.png.